Le choix de créer en 2005 les premières Rencontres Photographiques de Roumanie n’était pas fortuit. Timisoara, ville héroïque et révolutionnaire mais aussi ville symbole de la manipulation médiatique et du danger des images, à tel point que l’on a pu parler du « syndrome Timisoara »,  est forcément liée dans l’imaginaire collectif à la question de la photographie. L’occasion nous était peut-être donnée, précisément dans cette ville,  de réfléchir sur le statut de la photographie, sur les enjeux de l’image dans nos sociétés saturées d’information, et plus profondément sur la représentation photographique.

train.gif

© Cosmin Bumbuţ


Pour la première édition, avait été retenue comme problématique l’articulation entre Révolution et Evolution, thème qui trouvait sa pertinence non seulement à Timisoara mais dans les pays voisins, en particulier Hongrie et Serbie.

L’édition 2006 a souhaité se pencher sur le processus même de la création photographique, en interrogeant la notion de « passages : entre exception et règle » : comment la photographie, jouant avec ses propres codes de représentation, permet-elle de penser le monde et de se penser elle-même ?  A travers un certain nombre d’expérience emblématiques, c’est toute la question des limites de la photographie, donc indirectement de la spécificité de la photographie, qui se trouve posée.

Cette deuxième édition présentera huit expositions dans le IN, chaque exposition  abordant à sa manière la question du « passages ».  Cette année et c’est une nouveauté,  une partie OFF, réservée aux jeunes photographes, sera présentée dans des lieux non conventionnels et complètera le IN. Les Rencontres professionnelles, elles, réuniront philosophes, historiens et l’art et photographes qui vous proposeront des clefs pour appréhender les expositions.

« Donner à voir » et « donner à penser », tels sont les buts qui permettront nous l’espérons de redonner de la couleur, et du sens, aux images trop vues, trop « sur-exposées », du monde qui nous entoure.

 

projections
forum
contact
festival off
festival 2005